Vivre de sa passion, est-ce possible ?

Vivre de sa passion, rêve ou réalité ? Lorsque l’on a une passion dans la vie, trouver un métier en adéquation avec celle-ci est une évidence. Mais est-ce réellement possible de combiner passion et travail ? Est-ce la clé de l’épanouissement professionnel ? N’y a t-il pas d’autres alternatives pour trouver sa voie ? Vous verrez dans cet article que même si faire de sa passion son métier est possible, ce n’est pas forcément la seule option.

OUI, vivre de sa passion, c’est possible !

oui, vivre de sa passion, c’est possible ! bilan de compétences

On entre tout de suite dans le vif du sujet en répondant à votre question : oui, il est tout à fait possible de vivre de sa passion. Ce n’est pas un rêve inaccessible.

On pense à tort que la passion est censée rester un loisir et que le travail est synonyme de pénibilité. La première permettant ainsi de se déconnecter du deuxième. Ces deux notions seraient donc incompatibles. 

Pourtant, il s’agit d’une croyance infondée puisée dans votre éducation, vos expériences et la société. 

Avoir une passion dans la vie est une piste intéressante pour choisir le métier qui vous correspond. Cela semble plus facile pour trouver sa voie.  

Vous êtes passionné de musique ? Sans forcément monter sur scène devant une foule admirative, vous pouvez combiner travail et passion de manière détournée.

Vous pouvez devenir :

  • Professeur de musique
  • Coach
  • Compositeur
  • Ingénieur du son
  • Organisateur d’événements, etc.

Vous avez également le choix d’être salarié ou indépendant, en solo ou en équipe. 

Il suffit d’être curieux et d’effectuer quelques recherches. La liste des métiers est longue et il en existe beaucoup dont vous ne soupçonnez même pas l’existence.

De plus, une reconversion professionnelle est toujours possible, quel que soit l’âge

Pour ce qui est des passions hors du commun, le processus est le même. 

Vous ne voyez pas comment vous pourriez être payé grâce à votre amour pour les grenouilles ? Menez vos investigations, vous pourriez être surpris.

En revanche, il ne suffit pas d’être passionné par un domaine pour aimer son métier en lien avec celui-ci. Explications juste en-dessous.

Exercer un métier passion n’est pas synonyme d’épanouissement professionnel

exercer un métier passion n’est pas synonyme d’épanouissement professionnel

Prenons un exemple :

Votre passion pour les animaux vous dirige vers le métier de vétérinaire, éleveur, pet sitter, toiletteur, vendeur en animalerie, etc. Or, ce sont des métiers complètement différents.

Ce n’est pas parce que vous êtes un passionné que vous serez épanoui dans un travail lié à ce domaine.

Tellement d’autres critères entrent en jeu ! Les tâches à accomplir, le management, le lieu de vie professionnel, l’ambiance générale, les horaires, etc..

Par ailleurs, la passion est un état émotif qui domine le mental. Elle nous amène à faire des sacrifices et peut être un réel danger dans la carrière professionnelle.

Avoir une passion comme hobby est une chose. Vivre de sa passion en est une autre.

En tant que salarié, vous avez des contraintes.

En tant qu’entrepreneur, vous devez transformer cette passion en business.

Vous pouvez rencontrer des difficultés à être rémunéré correctement car vous considérez le travail comme un passe-temps.

Dire non, savoir équilibrer la vie professionnelle et personnelle, avoir des ambitions de carrière… ce sont autant de challenges qu’un passionné par le travail devra relever.

Notons aussi que la passion nous pousse à porter des œillères sur le monde qui nous entoure. Nous ne jurons que par ce métier passion.

Que se passerait-il si le plan ne fonctionnait pas comme prévu ?

Au contraire, une personne n’ayant aucune passion dans la vie sera plus ouverte aux opportunités. Elle sera plus flexible et suivra plus facilement l’évolution des métiers.

De toute évidence, vivre de sa passion n’est pas donné à tout le monde. En réalité, il suffit d’interroger les passants dans la rue pour se rendre compte que peu d’entre eux ont une passion.

Sont-ils pour autant moins épanouis professionnellement ? Non.

Le mot passion est fort et souvent employé à tort. Il serait plus juste de parler de fort centre d’intérêt.

Vous n’êtes donc pas obligé d’avoir une passion dans la vie, des centres d’intérêts suffisent. Et là, ça change tout !

Découvrir ses centres d’intérêts pour en faire une vocation

En parlant de centres d’intérêts, on s’enlève déjà une grosse pression, celle de trouver sa passion.

Qu’est-ce qui vous attire ? Qu’est-ce que vous aimez faire pendant votre temps libre ? Qu’est-ce qui vous procure du plaisir au quotidien ?

Il est beaucoup plus facile de répondre à ces questions.

De vos réponses naîtra votre vocation. Vous ne serez plus envahi par une passion dévorante, mais bel et bien aligné entre ce que vous êtes et ce que vous accomplissez chaque jour.

L’objectif à présent est de trouver le bon équilibre entre plaisir et travail.

En d’autres termes, trouver sa voie professionnelle (lien vers 1er article) avec un métier qui vous procure des émotions fortes, à l’image de la passion.

3 conseils pour faire de sa passion son métier

3 conseils pour faire de sa passion son métier

Que vous ayez une réelle passion ou un intérêt certain dans un domaine, votre objectif est d’en vivre.

Vous voulez réussir votre reconversion dans un métier passion ? Suivez nos 3 conseils.

1 – Bien préparer le projet

Comme dans toute reconversion professionnelle, la préparation du projet est la partie immergée de l’iceberg. Vous entrez dans la phase d’introspection.

Pour étudier la faisabilité de ce projet, rien ne vaut ces outils :

  • Le bilan de compétences : un test en 3 grandes étapes qui étudie vos connaissances, vos expériences, vos centres d’intérêts et plus encore. C’est une étape fondamentale lorsque l’on souhaite changer de métier et s’assurer de la faisabilité du projet.
  • L’ikigai : une méthode japonaise pour aider à trouver son métier idéal. L’équilibre parfait entre ce que vous aimez faire, ce pour quoi vous êtes doué, ce dont le monde a besoin et ce pour quoi vous pouvez être payé.
  • Le “Pourquoi” : une méthode créée par Simon Sinek et appelée aussi “méthode Why”. Elle consiste à se poser la question : pourquoi vous faites ce que vous faites ? Quelle est votre motivation profonde ? Pourquoi vivre de sa passion est-il si important pour vous ?

2 – Se former si besoin

Vivre de sa passion ne veut pas dire se lancer les yeux fermés. Ce conseil est valable si vous voulez entreprendre

En tant que chef d’entreprise, vous devez être multifonctions. Vous maîtrisez peut-être la création de bijoux mais pas le marketing digital.

Vous devez donc passer par la case formation pour réussir votre projet professionnel.

3 – Ne pas idéaliser le métier

Gagner de l’argent avec sa passion, ça fait rêver. Mais il faut savoir aussi garder les pieds sur terre et ne pas idéaliser ce métier.

Ne mettez pas la barre trop haute et sachez rebondir en cas d’échec.

À ce propos, il n’y a pas d’échecs, il n’y a que des expériences.

Si votre métier passion ne vous donne pas entière satisfaction, ouvrez-vous à de nouveaux horizons.

En conclusion : oui, il est possible de vivre de sa passion, mais ce n’est qu’un critère de l’épanouissement professionnel parmi tant d’autres. Ce n’est pas forcément la meilleure idée pour gagner de l’argent. En revanche, il est préférable de faire le point sur ses centres d’intérêts pour trouver sa vocation.

Le bilan de compétences sera donc la prochaine étape pour vous mener vers votre métier idéal. En fonction de votre situation, vous pouvez bénéficier du financement de votre bilan de compétences.

Contactez-nous, parlons de votre projet de bilan de compétences


    Aller au contenu principal