pas envie de reprendre le travail après son congé maternité, que faire ?

Pas envie de reprendre le travail après son congé maternité, que faire ?

En pleine période de congé maternité, avant ou après l’arrivée de bébé, vous n’avez plus envie de travailler. Cette période est un vrai chamboulement dans votre vie. Devenir maman, ce n’est pas rien ! Il est normal que vous ressentiez une perte de motivation pour votre travail, en plus de toutes les émotions qui vous traversent. Mais justement, comment savoir si votre ressenti est passager ou si vous avez un réel besoin de changer de métier ? Vous êtes complètement perdu. Ce dont vous êtes sûre, c’est que vous n’avez pas envie de reprendre le travail après le congé maternité. Alors, on fait quoi dans ce cas-là ? 

Pourquoi vous n’avez pas envie de reprendre le travail après votre congé maternité ?

pourquoi vous navez pas envie de reprendre le travail après votre congé maternité

L’arrivée d’un enfant chamboule bien plus que la vie conjugale. C’est toute la vie de la femme qui doit être réorganisée (et sans conteste, celle de l’homme également).

Il y a inévitablement un impact sur la carrière professionnelle d’une maman. Elle n’est plus aussi disponible qu’avant. Elle a de nouveaux impératifs, des imprévus et parfois, ça ne fonctionne pas avec l’employeur.

Mais quand est-il lorsque c’est la jeune maman qui est réticente à retourner au travail après l’accouchement ? Pourquoi un tel sentiment survient ?

Vous qui vivez en ce moment-même cette situation, voilà pourquoi la reprise du travail après la grossesse vous paraît si difficile.

1 – L’envie de rester à la maison avec bébé

Pendant les deux premiers mois de sa vie, vous êtes collée à lui. Sans oublier les 9 mois de grossesse précédents, bien au chaud dans votre ventre.

Alors, lorsqu’il s’agit de reprendre le travail, votre cœur se serre. Pour vous, le faire garder, c’est comme si vous l’abandonniez.

En plus de ce sentiment de culpabilité, il y a la fatigue des nuits courtes et les hormones qui vous jouent des tours. Et si vous n’arriviez pas à gérer travail et vie de maman ?

2 – Un besoin de redonner du sens à sa vie

Vous faites une longue pause pendant votre congé maternité. La durée du congé maternité est de seize semaines (pour une salariée), cela laisse le temps de réfléchir ! Votre rythme de vie n’est plus aussi soutenu et ça laisse inévitablement place à la remise en question.

Depuis combien de temps n’avez-vous pas fait le point sur vos envies et vos besoins ? Cette coupure vous pousse à revoir vos priorités jusqu’à songer à une éventuelle reconversion professionnelle.

Vous avez plus que jamais à cœur de respecter vos valeurs professionnelles et personnelles.

  • Le métier que vous exercez répond-il vraiment à vos attentes ?
  • Êtes-vous alignée avec ce que vous faîtes chaque jour ?
  • Quelle est votre motivation profonde dans ce poste que vous occupez ?
  • Êtes-vous fière de votre travail ?
  • Quelles valeurs voulez-vous inculquer à votre enfant vis-à-vis de votre métier ?
  • Votre salaire est-il suffisant pour vos nouveaux besoins et ceux de votre enfant ?

De toute évidence, ce congé maternité est une occasion en or pour repartir sur de nouvelles bases et enfin trouver votre voie professionnelle. Après tout, c’est un peu comme une seconde vie !

3 – Une nouvelle organisation nécessaire

L’organisation peut aussi expliquer pourquoi vous n’avez pas envie de reprendre le travail après le congé maternité. Cela est d’autant plus vrai si vos horaires de travail ne sont pas compatibles avec une vie de famille.

  • Qui va s’occuper de votre bébé le matin ?
  • Comment trouver un mode de garde le week-end pendant que maman et papa travaillent ?
  • N’est-ce pas plus rentable de rester à la maison pour s’occuper de son bébé ?
  • Trouver une crèche ou une nounou qui accepte ces horaires, est-ce possible ?
  • Est-ce qu’une activité avec la possibilité de télétravailler ne serait pas plus adaptée ?

Et puis de toute façon, vous avez envie de voir grandir votre enfant. Si vous reprenez le travail, vous savez que ce besoin sera difficilement comblé.

Ne plus vouloir travailler en fin de congé maternité : 3 issues possibles

ne plus vouloir travailler en fin de congé maternité 3 issues possibles

Alors concrètement, comment faire quand on ne veut plus travailler après un congé maternité ? Ou du moins, plus dans les mêmes conditions qu’avant.

Nous n’avons pas 36 solutions à vous proposer, mais 3. Et les voici.

1 – Reprendre le travail à temps plein ou temps partiel

La logique veut que vous retrouviez votre poste après votre congé maternité. Vous pouvez toujours accepter et voir par la suite. Après tout, il faut essayer. Vous pourriez peut-être retrouver l’envie d’aller au travail.

Vous devez savoir aussi qu’un aménagement de travail est possible pour les jeunes parents. Vous pouvez demander un temps partiel à votre employeur. Vous devez alors soit revoir votre contrat de travail, soit prendre un congé parental à temps partiel.

Explications ci-dessous.

2 – Demander un congé parental

Vous voulez réduire votre temps de travail après bébé, voire arrêter ? C’est possible en demandant un congé parental total ou à temps partiel (entre 16 et 32 heures de travail par semaine).

Vous devez avoir au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise et un enfant de moins de 3 ans.

Votre employeur ne peut pas refuser mais il peut imposer des jours de travail.

Pour bénéficier de cet aménagement, vous devez avertir l’employeur en temps et en heure :

  • 1 mois avant la date de reprise si vous prenez le congé parental juste après le congé maternité.
  • 2 mois avant le début du congé parental si vous décidez de le prendre plus tard (toujours avant les 3 ans de l’enfant).

En ce qui concerne la rémunération, votre salaire est proportionnel au nombre d’heures effectuées.

Sachez que vous disposez d’une aide financière de la CAF : la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE), anciennement le complément de libre choix d’activité. Elle vient compenser la perte de salaire chaque mois.

En savoir plus sur l’allocation familiale PreParE.

Si vous n’avez toujours pas envie de reprendre le travail après le congé parental, que vous pouvez vous le permettre financièrement et que ce projet vous importe, vous pouvez tout à fait devenir mère au foyer.

3 – Changer de métier

Il se peut que l’arrivée de votre nouveau-né soit l’élément déclencheur d’un changement de vie. Vous n’aimez plus votre travail et vous voulez quitter l’entreprise. Vous voulez exercer un métier en accord avec vos valeurs et surtout, trouver un équilibre vie pro-vie perso.

À ce stade, vous vous posez tout un tas de questions autour de votre avenir professionnel.

  • Dans quel ordre procéder ?
  • Dois-je démissionner, me faire licencier ou demander une rupture conventionnelle ?
  • Dans quel secteur d’activité m’orienter ? Vers quel métier ?
  • Et si je me lançais dans l’entrepreneuriat après mon congé maternité ?

Pour y voir plus clair dans votre carrière, le mieux reste de vous faire accompagner.

Le bilan de compétences, la meilleure solution pour gérer l’après congé maternité

le bilan de compétences la meilleure solution pour gérer laprès congé maternité

Le bilan de compétences est l’outil idéal pour trouver des réponses à vos questions.

Avec l’aide d’un consultant ou d’un coach, vous ferez le point sur vos aptitudes, vos compétences, mais aussi sur vos envies, vos besoins, vos priorités. Vous pourrez ainsi vous poser les bonnes questions pour avancer dans la bonne direction.

Le bilan de compétences est encadré par le Code du Travail et respecte toujours 3 phases :

  • La phase préliminaire pour étudier votre parcours et adapter le bilan en fonction de votre situation.
  • La phase d’investigation pour entrer dans les détails et commencer à construire votre projet professionnel.
  • La phase de conclusion pour préparer les changements à venir.

Ce bilan dure 24 heures maximum, étalé sur plusieurs semaines. Il est finançable par le CPF, jusqu’à 0 € de reste à charge.

Il est possible de faire un bilan de compétences pendant son congé maternité. Dans ce cas, l’employeur n’a pas à en être informé. Et pour encore plus de flexibilité, vous pouvez opter pour un bilan à distance !

En conclusion, inutile de culpabiliser si vous n’avez pas envie de reprendre le travail après le congé maternité. Les femmes enceintes et jeunes mères ont d’autres priorités.

Que vous décidiez de devenir mère au foyer ou de reprendre une activité, c’est vous qui décidez.

Choisissez parmi nos différentes formules de bilans de compétences, nous nous engageons à répondre au mieux à votre besoin.

Contactez-nous, parlons de votre projet de bilan de compétences

    Aller au contenu principal