homme en réflexion devant un ordinateur

Avoir la boule au ventre au travail : un signe à ne pas négliger

Avoir la boule au ventre au travail est loin d’être une sensation agréable et peut même être alarmante. Cela peut indiquer un malaise profond qui, s’il n’est pas traité, peut conduire à des conséquences graves telles que le burn-out. Il est donc essentiel de comprendre les causes de ce mal-être et les moyens de le gérer efficacement. Si ce symptôme est bien présent chez vous en ce moment, cet article vous donnera plusieurs solutions pour ne plus avoir la boule au ventre le matin, ainsi que des conseils pratiques pour tendre vers le bien-être au travail.

L’importance de comprendre son mal-être au travail

femme avec lunettes qui réflechit

Si vous ressentez actuellement une boule au ventre au travail, il est crucial de ne pas prendre cette situation à la légère. En effet, cela peut être un signe que quelque chose ne va pas dans votre vie professionnelle ou personnelle. Il est donc recommandé de chercher à comprendre les facteurs qui déclenchent cette sensation afin de prendre les mesures nécessaires pour améliorer votre situation.

Ainsi, vous pouvez vous poser les questions suivantes : est-ce un malaise récent ou persistant ? Revient-il régulièrement ? Quelle est la sensation précise que vous ressentez ? Cette boule au ventre s’accompagne-t-elle d’autres maux ? À quels moments de la journée survient-elle ?

Il est essentiel de noter tous ces éléments pour pouvoir mettre en évidence les causes de votre malaise. Gardez à l’esprit que cette boule au ventre peut être liée à votre situation professionnelle, mais également à des événements personnels ou à votre mode de fonctionnement.

Plus concrètement, cela peut être dû à :

  • une surcharge de travail ou des objectifs inatteignables avec des délais serrés et des attentes toujours plus élevées ;
  • des conflits avec les collègues de boulot, les supérieurs hiérarchiques, mais aussi dans le cercle familial ou amical ;
  • un manque de reconnaissance ou un désalignement entre votre métier et vos valeurs. Vous n’êtes pas en phase avec l’entreprise et les missions confiées ne vous intéressent pas ;
  • l’environnement de travail qui ne vous convient pas et dans lequel vous vous sentez angoissé, stressé. Le bruit, la chaleur, la lumière ou simplement l’ambiance générale qui vous met mal à l’aise ;
  • des situations personnelles difficiles à gérer : problèmes de santé, difficultés financières, perte d’un être cher, divorce ;
  • les événements extérieurs qui touchent la société en général, comme une crise économique ou politique. Cela vous procure du stress chronique et une incertitude quand à votre avenir professionnel ;
  • un blocage ou une peur ancrée en vous : peur de l’échec, du regard des autres, ne pas oser dire non, etc.

Dans certaines situations, le problème de boule au ventre au travail peut se régler facilement si ce symptôme est léger et isolé. En revanche, il nécessite un vrai accompagnement si le malaise persiste.

Si l’anxiété au travail est légère

femme anxieuse au travail

Pour diminuer le stress au travail et améliorer la qualité de vie, il existe plusieurs approches.

En voici quelques-unes.

Faire des exercices de respiration

Les exercices de respiration peuvent aider à calmer l’esprit et à réduire le stress. Par exemple, la respiration abdominale consiste à inspirer profondément par le nez, à remplir le ventre d’air, puis à expirer lentement par la bouche. Pratiquer la cohérence cardiaque permet de réguler le rythme cardiaque et d’apporter toutes sortes de bénéfices pour le système nerveux : meilleure concentration, apaisement immédiat, gestion des émotions, etc.

Se focaliser sur ce qui vous fait du bien

Prenez le temps de faire des choses que vous appréciez, que ce soit la lecture, la musique, la cuisine ou autre. Pendant ce temps, vous apprenez à lâcher prise et votre esprit se concentre sur la tâche à effectuer. Votre vie professionnelle n’existe plus à ce moment précis.

Tester diverses activités physiques

L’exercice régulier est un excellent moyen de lutter contre le stress et d’améliorer la santé physique et mentale. Essayez une nouvelle activité physique comme le yoga, la natation, la musculation ou la danse. Ce changement que vous intégrez dans votre vie vous apporte joie, bonheur et mieux-être au quotidien.

Revoir son organisation

Au travail, prenez le temps de mieux organiser votre temps de manière efficace en hiérarchisant les tâches selon leur importance. De même, essayez au maximum d’anticiper pour éviter de vous sentir surmené en cas d’imprévus. Sans oublier de planifier les pauses dans la journée.

Définir des limites claires

Savoir dire non est important pour éviter le surmenage et le stress inutile. Définissez clairement vos limites et apprenez à dire non aux demandes qui dépassent vos capacités. Refuser de temps en temps des dossiers à traiter ne fera pas de vous une personne moins appréciable professionnellement.

Apprendre à mieux communiquer avec les collègues

Savoir exprimer ses désaccords avec tact et diplomatie est fondamental lorsqu’il s’agit de communiquer. Empathie, écoute active, compréhension du point de vue des autres et respect sont donc essentiels dans le milieu professionnel.

Prendre soin de soi

Il est crucial de veiller à son bien-être en prenant soin de soi au quotidien. Pour maintenir une bonne santé physique et mentale, vous devez respecter les besoins fondamentaux de votre corps et de votre esprit, notamment en accordant une attention particulière au sommeil, à l’alimentation et aux moments de détente.

Lorsque la boule au ventre au travail s’accompagne d’autres symptômes

homme en discussion avec un professionnel
homme en discussion avec un professionnel

Mais que faire lorsque cette boule au ventre persiste et que d’autres symptômes apparaissent ?

Il est extrêmement important de savoir écouter son corps, ce sont des signaux d’alerte avant d’en arriver à la dépression.

Quels sont-ils ?

  • Douleurs musculaires
  • Maux de tête
  • Fatigue excessive et sensation d’épuisement total
  • Troubles de l’humeur, irritabilité
  • Troubles de l’appétit
  • Insomnies
  • Sueurs froides
  • Palpitations
  • Manque de concentration
  • Problèmes intestinaux

En parler à un professionnel

À ce stade, il est plus prudent de vous faire accompagner par un professionnel comme un coach ou un psychologue. Même s’il n’est pas toujours facile de se livrer et d’exposer sa vulnérabilité, il est important de ne pas rester silencieux. Attendre ne ferait qu’envenimer la situation et pourrait avoir des conséquences désastreuses sur votre vie professionnelle et personnelle.

Le professionnel pourra vous orienter vers les ressources appropriées et vous aider à faire face à votre situation.

Vous devez également en parler au médecin du travail qui jugera de la nécessité ou non de vous arrêter temporairement.

En parler à son employeur

Lorsque vous ressentez un profond mal-être avant d’aller travailler, le mieux est d’en parler au manager ou supérieur hiérarchique. Il est en effet impératif d’engager une discussion avec votre employeur en vue de résoudre les problèmes existants, car il est tenu de prévenir les risques pour les employés.

Son travail consiste aussi à écouter attentivement vos préoccupations et prendre des mesures appropriées pour atténuer votre mal-être.

À partir de là, il va vous proposer des solutions telles qu’un changement de poste, un changement de lieu de travail, un bilan de compétences ou une formation continue, selon le cas. Changer de métier ou évoluer en interne est en effet une issue possible en cas de niveau de stress intense au travail.

Gardez à l’esprit que l’employeur n’est pas censé voir que vous allez mal. Le tenir à l’écart de vos problèmes professionnels ne peut conduire à une résolution efficace.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour traiter le stress et dire au revoir à la boule au ventre au travail. De toute évidence, vous devez agir avant que la situation ne s’aggrave. Vous pouvez bien sûr compter sur votre employeur pour qu’il trouve une solution, mais vous pouvez aussi prendre les devants pour faire le point sur votre situation professionnelle. C’est justement ce qu’à fait Pierre avant sa reconversion professionnelle. Découvrez son histoire parmi les exemples de bilans de compétences pour savoir à quoi s’attendre.

Contactez-nous, parlons de votre projet de bilan de compétences

Aller au contenu principal